samedi 26 novembre 2016

Bormes-les-Mimosas et la Révolution française




Bormes-les-Mimosas est une charmante bourgade de 8 000 habitants au sud du massif des Maures dans le Var. Le Fort de Brégançon y est situé.
Je vous vois venir : on doit y voter à droite plein pot. En fait, plus que ça encore : aux dernières élections municipales, trois listes de droite ont entièrement raflé la mise.
Bizarrement, juste en face de l’Hôtel de ville, se dresse un monument « à la gloire de la Révolution française ». Vous avez bien lu : ce monument n’est pas dédié « à la République française », mais à la Révolution, sans laquelle, on le sait bien, il n’y aurait pas eu de République.
Il est l’œuvre du sculpteur Hyppolite Moreau (1832-1927), dont les œuvres sont pour la plupart conservées au musées des beaux-arts de Dijon.
Je ne sais rien sur ce qui a motivé ce monument qui détonne quelque peu dans ce gros village où Sarkozy avait cartonné à 71% lors de l’élection présidentielle de 2012 et qui inspire à BFM-TV des reportages dignes du Prix Albert Londres.

Bormes-les-Mimosas et la Révolution française

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire